#7 – L’inspiration de la semaine

Le dimanche est une journée cocooning et chez Madame Innov, on aime l’art sous toutes ses formes ! En ce dimanche matin (pluvieux…), nous partons à la découverte de la beauté et de l’amour à l’état pur : la déesse Vénus !

Quelques mots sur Vénus…

Initialement Déesse des Jardins, Vénus devient déesse de la Beauté, de l’Amour et de la Fertilité à l’ère Romaine, et est assimilée à la déesse Grecque Aphrodite. Fille D’Orano et de Gaïa, son nom vient du latin « Vincire » qui signifie « lier » : en effet, elle unit le feu mâle à l’eau femelle. Elle donnera naissance entre autres à Hermaphrodite et à Cupidon. La déesse aux formes généreuses  et sensuelles donnera son nom à un jour de la semaine, le Vendredi, et à la planète Vénus, connue pour être la plus brillante de la voûte céleste !

Vénus, véritable Muse dans l’histoire de l’Art

Vénus a inspiré plus d’un artiste dans l’histoire de l’art, ses représentations sont nombreuses. S’il fallait en choisir deux ? Difficile à dire… Partons sur deux artistes que nous affectionnons particulièrement chez Madame Innov !

Nous vous parlions du sculpteur Auguste Rodin il y a quelques temps dans un article consacré à Camille Claudel. L’artiste a réalisé une série de Vénus impressionnante, à découvrir au Musée Rodin à Paris (‘La Toilette de Vénus’, notamment, splendide…).

Enfin, nous ne pouvions pas vous parler de Vénus sans citer la « Vénus à son miroir » du peintre Diego Velasquez. Sur cette toile, le peintre nous fait découvrir une Vénus nue, étendue sur un lit, de dos, s’admirant dans un miroir tenu par son fils cupidon. Ses courbes féminines sont accentuées (l’artiste a volontairement exagéré la courbe du dos et la cambrure des reins). Les couleurs vives (rouge, mauve, blanc rosé) sont très expressives et reflètent l’érotisme intense de la toile.

Vénus, censurée par une des GAFA ? Info ou Intox ??

Parlons maintenant du sujet qui fâche… Il y a quelques jours vous avez certainement lu dans la presse l’affaire de la Vénus de Willendorf. Le Musée d’Histoire Naturelle de Vienne s’est  indigné face à Facebook suite à la censure d’une photographie d’une très ancienne statuette paléolithique représentant la déesse Vénus. La sculpture date de 30 000 ans et représente une  figure féminine nue et plantureuse. Le réseau social s’est excusé suite à la plainte et a confessé une erreur de modération, sa politique en matière de nudité faisant en effet une exception pour les statues.

Ce n’est a priori pas le cas pour des photographies de modèles vivants et de peintures. Quelques années auparavant en effet, c’est le tableau l’Origine du Monde de Gustave Courbet qui avait valu l’expulsion d’un des membres du réseau social. Le procès est toujours en cours et le verdict devrait être prononcé ce mois-ci.

Cela pose forcément la question de la liberté d’expression et de l’usage de l’Intelligence Artificielle pour modérer les contenus publiés… A méditer !

L’équipe Madame Innov vous souhaite un bon dimanche, sous le signe de la beauté et de l’amour 🙂 N’hésitez pas à laisser en commentaire vos coups de coeur en matière de représentation de Vénus dans l’Art ! Artistes, n’hésitez pas également à poster vos oeuvres (photographies, peintures, dessins, textes…), vos représentations à vous de la Déesse.

A très bientôt pour de nouvelles inspirations !

Madame Innov.


Also published on Medium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *