Le combat des dirigeantes !

Xena, la guerrière

Aujourd'hui nous voulions partager avec vous les spécificités des femmes dirigeantes en France que nous avons découvertes dans une étude KPMG.

Il existe encore de grandes disparités sur ce sujet, pour preuve, en France, un dirigeant d’entreprise sur trois est une femme.

Les femmes y sont encore peu représentées et la tendance évolue peu depuis plusieurs années : les femmes dirigeantes dans les entreprises de plus de dix salariés ont progressé de +1,2 points en dix ans… Dans les entreprises de plus de 500 salariés, la proportion est plus importante dûe à la réglementation des quotas mise en application depuis 2013.

Alors mesdames, voici les caractéristiques des femmes dirigeantes. 

Qui sont les femmes dirigeantes ?

1 - Les femmes dirigent majoritairement des entreprises de petites tailles

Elles sont présentes dans un peu plus du quart des très petites entreprises, TPE. Elles travaillent en entrepreneurs individuels à 37% et sont 40 % des autoentrepreneurs. Cependant elles ne sont que 14% à diriger des entreprises employant au minimum 10 salariés.

2 - Elles sont présentes dans le secteur des services aux particuliers ou de la santé : coiffure, soins de beauté, enseignement, hébergement et restauration, infirmière libérale, sage-femme.

Alors que les hommes entreprennent plutôt dans des secteurs comme la construction, l’industrie ou encore les transports.

3 - Les femmes dirigeantes présentent sont un peu plus jeunes que les hommes (44,6 ans en moyenne contre 46,2 ans). Avec l'âge, elles sont de moins en moins présentes à la direction des entreprises.

Quels sont les freins des femmes dans l'entreprenariat ?

Alors pourquoi y a t’il si peu de femmes entrepreneurs ? Pourquoi ne dirigent-elles pas plus de plus grosses entreprises, pourquoi sont elles si peu présentent dans les secteurs où les hommes dirigent aujourd’hui majoritairement ?

Dans l’étude, les femmes font apparaître qu’elles ont moins confiance en elles que les hommes : 20% vs 13%

Quand le genre n’est jamais souligné chez les hommes comme étant un obstacle pour diriger, chez les femmes il est cité chez 11% d’entres elles.

En cette année 2018, il y a encore beaucoup de travail pour faire grandir la mixité au sein de l’entrepreunariat et la direction d’entreprises.

Alors oui il y existe des freins issus de notre histoire, qui sont propres aux femmes. Oui les femmes se sont moins appropriées l'entrepreneriat que les hommes, mais les temps changent et certaines en sont la preuve vivante !

On peut citer notamment quelques guerrières des « temps modernes » :  

  • Alma Guirao (Citeazy),
  • Marjolaine Grondin (Jam),
  • Céline Lazorthes (Leetchi),
  • Charlotte Cadé (Selency)
Des évènements pour vous aider à entreprendre

De nombreuses associations et évènements apportent de vrais accompagnements et une aide personnalisée, qui permet de promouvoir l'entreprenariat au féminin.

  • Success Stories #4 by Co-Women : Céline Lazorthes, fondatrice de Leetchi

17 mai 2018 : de 9h à 11h
Adresse : L'Oasis, 4 Rue de la Tour des Dames, 75009 Paris
Prix : 40€
Lien

  • Hackathon Femmes et Formation professionnelle

5 et 6 juin : de 9h à 17h
Adresse : Orange Bonne Nouvelle, 3 rue Mazagran, 75010 Paris
Prix : Gratuit
Lien

  • Trucs et astuces pour la 1ère année d’activité d’une société 

3 juillet 2018 : de 9h30 à 12h
Adresse : 35 Rue du Sentier, 75002 Paris
Prix : 35€
Lien

 

 


Source : Lien 


Also published on Medium.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *